Revenir en haut
Aller en bas

badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 218 points : 792 Avatar & crédits : Will Higginson (HOODWINK).
Age : vingt-huit ans.



≈ ≈ ≈
{ashes}
crédit/ tumblr ✰ w/jules
T’avais décidé de régler un coup avec certaines personnes qui avaient décidés de s’attaquer à toi et aux personnes qui étaient proches de toi. La seule chose que t’avais fait, c’est d’en finir une bonne fois pour toute, enlevant la vie à cette même personne et t’avais les mains en sang. C’était toi, t’étais comme cela, un homme qui adorait faire du mal aux autres et tes hommes de main ont décidés de finir le travail pendant que toi tu tâchais de marcher vers la salle de bain en t’enlevant le liquide rouge qui s’y était apposé. C’est bien pour cela que tu n’avais laissé aucune femme entrer dans ta vie, tu n’étais pas l’homme qu’il fallait aimer, surtout en sachant que t’étais le patron d’un réseau de trafic de drogue. Toutes les personnes qui étaient entourés autour de toi, étaient au courant que t’es le mec à ne pas faire chier ni même emmerder parce qu’ils risquent de se frotter aux armes que tu possèdes. Une fois tes mains propres, tu décides de marcher vers la sortie avant de te tourner vers l’un de tes hommes, faisant un signe de la main. « Nettoyez tout, je veux qu’il ne reste rien jusqu’à mon retour. » Sans donner un signe de politesse, tu appelles donc l’ascenseur, avant de t’y engloutir et de refermer les portes derrière toi. Tu poses tes mains ensemble, afin de les frottées et de garder le visage droit devant jusqu’à ce que la cage s’arrête en face d’un étage, pour s’ouvrir jusqu’à ce qu’un rictus ne s’installe contre tes lèvres. Tu avais reconnu la jeune femme qui pénétrait à l’intérieur, Jules. Votre relation n’était pas au beau fixe puisqu’elle refusait de travailler pour toi mais avec le temps, t’avais bien l’intention que la jeune femme allait approuver un jour ou l’autre. « Alors mademoiselle Taylor, à ce que je vois on doit toujours tomber l’un sur l’autre. Faut croire qu’on est fait l’un pour l’autre. » Replaçant ton veston noir contre ton corps, tu tournes la tête vers la jolie brunette, toujours ce sourire contre tes lèvres.  


pacify her
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 710 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister

Droite comme un piquet, j'attends devant ces fichues portes en métal. Le bruit de la machinerie derrière indique que l'ascenseur est en marche. Mais que c'est long ! Tellement long que je pourrais faire une introspection sur moi et ma vie. À commencer par cette sortie. Pourquoi j'ai foutu le pied dehors ?? To feel at home, stay at home. Un témoignage de vérité servie dans un cookie chinois, accompagné de Chicken Lo Mein, délivré hier par un mec qui, je suis sûre, était livreur pour le Papa John's Pizza du coin. C'était des mots de grande sagesse, que j'ai balayé d'un revers de main en les jetant à la poubelle. J'avoue avoir foiré sur ce coup. J'aurais dû prendre ce fichu bout de papier pour ce que c'était vraiment : un avertissement. Parce qu'à peine la porte de mon immeuble franchie, que les emmerdes ont commencé à s'empiler sur ma tête. Rien que traverser une rue, c'était une aventure. Faillit me casser la gueule en descendant du trottoir. Mais maintenant que j'ai fait ce que j'avais à faire, je peux retourner dans la sécurité de mon lit. Encore fallait-il que ce putain d'ascenseur arrive. L'arrivée de ce dernier est finalement annoncée par un petit son métallique. Ding. Enfin ! Les portes s'ouvrent et révèlent la présence d'une figure familière dans la cabine. Harthman. « Sérieusement ? » Je lâche doucement en levant les yeux au ciel. Qu'ai-je fait au bon Dieu, Elvis, ou n'importe quelle autre déité, pour qu'on s'acharne autant sur moi ? J'entre à l'intérieur de l'habitat, prête à l'ignorer. Mais évidemment, lui ne perd pas une occasion pour l'ouvrir. « Alors mademoiselle Taylor, à ce que je vois on doit toujours tomber l'un sur l'autre. Faut croire qu'on est fait l'un pour l'autre. » Je l'observe du coin de l'oeil. Son sourire charmeur ne l'a pas abandonné, à ce que je vois. J'essaie de garder un ton neutre, histoire de paraître indifférente. « Je préfère croire que c'est la croix que je dois porter. Le prix à payer pour mon entrée au paradis, quoi. » C'est ça ou une caméra cachée. Sauf que personne n'est assez con pour me jouer un tour pareil. Et encore moins pour enrôler dans cette affaire le dealer du coin, comme j'aime bien l'appeler ... mouais, peu plausible. « Ou une malédiction ! ... J'hésite. » dis-je, faussement songeuse. Par contre, pas besoin de beaucoup de réflexion sur le déroulement de cette interaction. Comme toutes les précédentes, elle se composera d'une offre d'emploi, d'un refus, d'une prise de têtes. Heureusement pour moi, j'ai un avantage pour mettre fin à cet échange, rapidement. Il me suffit de rester silencieuse et attendre que l'ascenseur arrive à sa destination finale,
Made by Neon Demon


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
 
w/jules. ashes.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de promotion de Jules Vayne
» [UPTOBOX] Le Corbillard de Jules [DVDRiP]
» Sur le tombe de son père Jules Tailleroche
» Retro: Comment Lavalas piegeait Apaid et le groupe 184 selon Jules Belimaire
» ashes to ashes

Sauter vers: