Revenir en haut
Aller en bas

gentils
given to fly
Voir le profil de l'utilisateur
gentils given to fly
avatar
messages : 422 points : 1465 Avatar & crédits : bb gomez + blue comet. (av.)
Age : vingt-et-un an.


you are my sister. // @jules taylor ※※※ La journée s’était quand même assez bien déroulée, tu avais terminé par servir tous tes clients et saluant les derniers à avoir manger pour l’heure du dîner, tu laisses échapper un petit soupir tout en passant l’une de tes mains contre ton front. Tout ce que tu avais besoin en ce moment, était de sortir de dans l’arrière boutique histoire de prendre un bon verre d’eau jusqu’à ce que la petite cloche de la porte ne s’ouvre et d’un coup, tu déposes ton verre d’un geste sec et maladroitement, celle-ci tombe contre le sol. « Sacrilège. » Tu détestais surtout hurler des mauvais mots sauf que tu ne voulais pas non plus faire attendre ta nouvelle cliente qui devait tout juste s’impatienter. Passant ta main dans tes cheveux, tu tournoyais quelques tours sur toi-même avant de pousser les rideaux et te diriger vers la demoiselle. Prenant au passage un menu à la main, tu parviens à arriver en face d’elle, posant le carnet sous ses yeux, un petit sourire en coin. « Bon après-midi, mon nom est Belle… Je vous sers quelque chose à boire pour commencer ? » Dis-tu, en fixant la jolie brunette que tu n’avais jamais vue dans le coin auparavant. En fait, tu connaissais presque tout le monde dans ce quartier, ceux qui sont connus et ceux qui le sont moins mais ça, tu essayais de garder cette réflexion pour toi seule. Tu attendais donc patiemment que la jeune femme ne puisse répondre à ta question, jetant un léger coup d’œil autour de toi. Le restaurant était légèrement calme, un peu plus qu’à la normale sauf que cela te faisait du bien de ne plus penser aux problèmes qui pouvaient surgir en un claquement de doigt.

(a) blue moon


good for you
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 468 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister



Franchement je fous quoi ici ? Ça fait une dizaine de minutes que j'observe la devanture du restaurant. Mon hésitation est absurde. En temps normal, une fois que je prends une décision à l'aide de mes dés, je suis déterminée. Mais je suis plantée là, attendant un quelconque signe de l'univers pour justifier ma réticence. Je soupire. Bon, il n'est pas question que je me dégonfle. Je me lance. Le tintement d'une cloche à l'ouverture de la porte annonce mon arrivée. De quoi m'agacer. Tant pis pour la discrétion. Quelques instants plus tard, une jeune brune apparaît. Je ne peux pas m'empêcher de la dévisager. Je tente de cataloguer ses traits. Quelles sont les chances pour que cette nana soit celle que je suis venue jauger ? « Bon après-midi, mon nom est Belle… je vous sers quelque chose à boire pour commencer ? » Et bien, les chances étaient grandes dis-donc. Je finis par détacher mes yeux pour les poser sur le menu. Est-ce que tous les serveurs, ici, doivent se présenter ou c'est juste elle ? Probablement, les deux. Je connais le truc. Instaurer une familiarité avec le client et espérer par la suite un pourboire conséquent. J'espère, en tout cas, qu'elle n'attend pas que je lui révèle mon identité. Elle peut courir sinon. « Un verre d'eau seulement. » Je sais bien que je vais finir la soirée avec quelque chose de plus fort, alors autant commencer en douceur. « S'il vous plait » je rajoute après coup. Étant serveuse, l'impolitesse des clients à tendance à me picoter bien méchamment. Je retourne à mon analyse. Penchant inconsciemment la tête, je fronce légèrement les yeux à la recherche de la moindre ressemblance. Le dossier sur Papa chéri que j'ai essayé de constituer ne comporte que très peu de photos. Et aucune d'Elle. Aucune de ma sœur prétendue. Aucune de Belle O'neil.
Made by Neon Demon


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
gentils
given to fly
Voir le profil de l'utilisateur
gentils given to fly
avatar
messages : 422 points : 1465 Avatar & crédits : bb gomez + blue comet. (av.)
Age : vingt-et-un an.


you are my sister. // @jules taylor ※※※ Tu trouvais le restaurant quelque peu calme et un peu trop silencieux, tu peux l’admettre. Poussant un petit soupir, tu décides de ne rien montrer et t’approches de cette jeune femme que tu n’avais jamais connue dans tes beaux jours. Tes clients étaient très importants pour toi, les traits de caractère qu’ils pouvaient avoir t’étaient faciles à reconnaître et pourtant cette inconnue ne te disait rien. Te mordillant légèrement la lèvre inférieure, tu venais à t’approcher de la table en nommant ton prénom et en lui demandant si elle voulait bien boire quelque chose avant de commander à manger. Prenant le petit calepin qui était dans ton tablier, tu gribouilles un peu contre la feuille ce qu’elle te demandait. « Un verre d’eau, c’est noté. » Dis-tu à toi-même avant de te retourner et de marcher jusqu’au comptoir. Toi qui avait l’habitude de côtoyer certaines personnes qui n’étaient pas vraiment agréables, tu avais l’impression que cette brunette était quelque peu comme Zeno, que tu avais rencontré la dernière fois et c’était cette même fois que vous aviez discutés tous les deux comme de vraies personnes. Revenant sur terre, tu prends le verre dans ta main pour marcher jusqu’à la table afin de déposer ce dernier en face d’elle. « Est-ce que vous aviez fait votre choix ? Vous vouliez manger quelque chose ? » Tu avais l’habitude que l’on te dise que tu parlais beaucoup trop, un truc qui te paraissait normal alors que pour certains ce n’était pas le cas. Restant devant elle, tu arquais un sourcil. « En fait, vous êtes nouvelle en ville ? Non parce que je connais tout le monde qui entre dans mon café et je ne crois pas vous avoir vue ici. » Quelle impolitesse tu faisais, surtout à poser des questions qui ne te regardait pas…

(a) blue moon


good for you
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 468 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister

D'ordinaire, en entrant dans un nouveau lieu, je prends toujours le soin de m'assurer de savoir où sont mes sorties. Au cas où il serait nécessaire de prendre la fuite. Pourtant, jusqu'ici, je n'avais repéré qu'une seule issue, celle par laquelle j'étais entrée. En fait, je n'ai même pas fait l'effort d'en chercher une autre. D'habitude, je prends le temps d'identifier les gens qui m'entourent. Et ainsi, pouvoir repérer qui pourrait mettre hostile. Et là, encore je n'ai rien fait de tel. Cette situation m'a complètement déboussolée. Je me retrouve à ignorer ce qui est devenu une deuxième nature pour moi. Mon instinct de survie. « Un verre d'eau, c'est noté. » Le temps qu'elle aille me chercher de quoi m'hydrater, j'en profite pour jeter un œil autour de moi, inspecter rapidement les lieux et les personnes présentes. RAS. Mais pour autant, je suis toujours tendue.

A peine je soupire, qu'elle est de retourner avec mon verre d'eau. « Est-ce que vous aviez fait votre choix ? Vous vouliez manger quelque chose ? » Non, non, je suis venue dans ce café juste pour boire de l'eau. Je me retiens de rouler des yeux et pince mes lèvres pour retenir ces mots de sortir. Techniquement, manger ou boire n'était pas la raison de ma venue, mais ça elle l'ignore. « Vous avez une salade césar ? » demandé-je sans même daigner regarder le menu. En réalité mon appétit s'est fait la malle. Depuis que j'ai franchi la porte de ce café. « En fait, vous êtes nouvelle en ville ? Non parce que je connais tout le monde qui entre dans mon café et je ne crois pas vous avoir vue ici. » J'hausse les sourcils, surprise par son audace. J'envisage une seconde de laisser le silence lui répondre. Histoire de lui faire comprendre que ce ne sont pas ses oignons. Mais rester silencieuse ne m'amènera rien. D'ailleurs, qu'est-ce que j'espère que cette rencontre va m'apporter déjà ? Ah ouais des réponses ... « Non, pas vraiment » mais je finis par lui concéder un peu plus d'infos. « Mais on peut dire que Fermont District n'est pas mon quartier de prédilection. »

Je continue de la fixer, en réfléchissant méticuleusement à quelle question lui poser, à mon tour. Après tout, c'était comme ça que je marchais. Ne donnant rien sans attendre quelque chose en retour. Mais j'ai beau essayé de penser à quelque chose, rien ne me vient à l'esprit. À croire que toute la préparation, à laquelle je me suis adonnée avant de quitter la maison, a disparu. Sûrement au même moment que mon appétit. Peut-être que c'est pour le mieux, je peux garder cette carte pour plus tard. J'essaie de me rassurer mais au fond, je sais que je suis totalement à côté de mes pompes pour le coup.
Made by Neon Demon

Spoiler:
 


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
gentils
given to fly
Voir le profil de l'utilisateur
gentils given to fly
avatar
messages : 422 points : 1465 Avatar & crédits : bb gomez + blue comet. (av.)
Age : vingt-et-un an.


you are my sister. // @jules taylor ※※※ C’était la toute première fois que tu voyais ce visage, cette brunette qui était assise près de l’énorme fenêtre du café qui semblait totalement perdue, qui observait tout autour d’elle comme si elle cherchait quelqu’un ou si elle ne voulait aucunement se faire emmerder. Cela pouvait se comprendre, t’étais du genre amoureuse des personnes qui entraient dans cet immeuble, qui venaient à t’encourager de continuer sur cette voie sauf que tu ignorais comment réagir avec cette dernière. La brunette n’est pas comme les clients qui souriaient, qui étaient surtout contents d’avoir une discussion avec une inconnue qui était sa serveuse dans les prochaines minutes… Revenant auprès d’elle avec le verre d’eau qu’elle venait tout juste de commander, tu le déposes en face d’elle et lui demande si elle voulait manger quelque chose. En fait, tu devais poser la question car certaines personnes en difficulté d’argent venaient boire un verre d’eau, se réchauffer par les temps qui couraient et donc cela ne semblait pas être le cas de la brunette dont tu ignorais le prénom. « Oui, bien sûr. Nous avons le petit format ou le grand, mais je vous conseille de prendre le petit puisque personnellement, le grand est énorme. » Dis-tu avant de lâcher un rire, levant les yeux vers celle qui ne semblait pas trop prendre ce sens de l’humour que tu possédais à cet instant. Raclant ta gorge, tu hoches doucement la tête après d’être quelque peu ressaisie. De nature très curieuse, voilà que tu lui demandais si c’était la première fois qu’elle venait dans Fermont District. Bien sûr, cela ne te regardait pas vraiment, c’était son choix qui s’offrait à elle sauf que tu ne pouvais t’empêcher de lui poser cette question qui avait enflammée ta langue, t’avais l’air d’un petit chien qui attendait sa gâterie avec impatience. C’était surtout un bon moment pour apprendre à connaître tes clients, sans doute en espérant de la revoir assise contre l’une de ces chaises et qu’elle t’encourage comme toutes ces personnes qui pénétraient à l’intérieur du complexe. « C’est étrange, d’habitude tout le monde apprécie ce quartier… Enfin, chacun à droit à ses goûts. » Dis-tu avant d’hausser les épaules et de te retourner en marchant vers l’arrière comptoir pour commander cette salade césar qu’elle t’avait demander et en lui laissant un peu d’air, tu prépares quelques trucs pour la journée de demain, histoire de ne pas laisser tes serveurs dans tous leurs états dès qu’ils allaient entrer. Jetant de temps en temps un regard vers la brunette, tu remarquais qu’elle n’avait toujours pas touché à son verre d’eau, un truc qui était vraiment étrange. La cloche derrière toi retentit, te faisant retourner pour prendre l’assiette dans tes mains et marcher jusqu’à elle, posant cette dernière contre la table. « Bon appétit. »  

(t'inquiète ma belle :**: :**:)

(a) blue moon


good for you
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 468 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister

« Oui, bien sûr. nous avons le petit format ou le grand, mais je vous conseille de prendre le petit puisque personnellement, le grand est énorme. » Je la dévisage un instant. Ça la fait rire ? Quoique, moi aussi j'aurais sûrement lâché un petit sourire si j'avais eu son enfance, sa famille parfaite. J'imagine un instant, une petite maison de banlieue, un jardin. Sur le porche, deux silhouettes et un chien à leur côté, attendant que je les rejoigne. Un raclement de gorge me fait revenir sur terre. Là où il n'y a ni maison, ni chien, ni parents. Seulement moi. « Je prendrais le petit alors, s'il vous plait. » je commande. Ne prêtant guère attention à sa remarque sur Fermont, je retourne à mes pensées. Celle où je suis une fille entourée de l'amour que lui porte sa famille, l'amour de son chien ... Heureusement que de penser à de telles choses ne donnent pas de caries, autrement j'aurais besoin d'une consultation en urgence chez le dentiste. Belle qui était partie transmettre ma commande, revient avec cette dernière. « Bon appétit. » Dit-elle en déposant l'assiette devant moi. Je la remercie et inspecte aussitôt le plat. Les ingrédients typiques de la salade césar sont là, réunis harmonieusement. Et même si je n'ai pas faim, pas du tout, l'esthétique de l'assiette me donne envie de picorer dans l'assiette. Et c'est ce que je fais. Je dois l'admettre, la situation est un peu comique. J'étais venue voir à quoi ressembler celle qui partageait de mon ADN, voir de quoi elle était faite. Et là, je me retrouve à faire quoi ? Devant une salade césar, à évaluer la cuisson du poulet. Bien joué Sherlock ! Ton investigation bat un peu de l'aile ... Par contre, ce poulet il a plus d'ailes à battre, lui. Je lâche un petit sourire, le premier de la soirée. Je juge son humour, quand le mien n'est pas mieux. Bon j'aurais peut-être mieux fait de jouer la fille plus approchable. Ça m'aurait rien coûté. Mais pour la première fois de ma vie, je suis dans le flou. Comment agir ? Faut dire que je suis novice dans le domaine. C'est pas tous les jours que je vais voir des filles qui ne se doutent de rien, les coincer dans un coin et leur dire sans un battement de cils que j'étais leur grande-sœur. Non mais franchement comment je dois approcher le machin ? Est-ce que je dois l'appeler et lui balancer « Je voulais simplement vous dire que votre père a joué à une partie de 'ca-va, ca-vient ' avec ma mère ! Oh et cette sauce elle déchire ! Mes compliments au chef. » ? Putain, quelle galère. Bon j'en ai marre de cette situation. Déterminée, je dépose ma fourchette et essuie ma bouche à l'aide d'une serviette. Une légère trace de rouge à lèvre décore maintenant cette dernière. « Excusez-moi » je l'interpelle avec fermeté. C'est maintenant ou jamais.
Made by Neon Demon


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
gentils
given to fly
Voir le profil de l'utilisateur
gentils given to fly
avatar
messages : 422 points : 1465 Avatar & crédits : bb gomez + blue comet. (av.)
Age : vingt-et-un an.


you are my sister. // @jules taylor ※※※ T’étais là, en train de sourire pour la peine sauf que tu sentais que cette brunette n’avait pas trop matière à rigoler ou même à être subjuguée par les mimiques que tu étais en train de faire à cet instant présent… Cela te rappelait surtout la rencontre avec Zeno, celle qui ne s’est pas passée comme tu l’aurais espérée mais qu’importe, elle était l’une de tes clientes en ce moment et tu ne pouvais pas faire autrement que de garder le sourire malgré tout. Venant donc à te décaler de cette table, tu retournes auprès du cuisinier pour poser le papier de sa commande et il n’en fallu pas beaucoup de temps avant que celui-ci n’ait terminé et que tu approches une seconde fois cette inconnue. Tu ignorais comment réagir avec elle, devais-tu être heureuse ou non de ce genre de situation ? Une voix à l’intérieur de toi disait que cette demoiselle avait des trucs à te raconter, du pourquoi de sa visite. Il commençait déjà à se faire tard, les clients n’allaient très certainement pas se pointer dans les prochaines minutes voir les prochaines heures, c’est pourquoi tu décides donc de fermer ta caisse et remplir quelques autres papiers importants pour cette journée remplie de folies et de surprises. Soudain, l’inconnu venait à t’interpellé, te faisant déposer ton crayon contre la table et comme tu désirais faire un travail impeccable, tu marches en direction de la fameuse table. « Oui ? » T’avais l’impression que la suite de la conversation n’allait pas vraiment te plaire, surtout en voyant l’assiette qui restait en face d’elle, peut-être voulait-elle se plaindre de la nourriture ? Que cette dernière fût infecte et qu’il n’y avait rien de plus ignoble que ce repas ? Bref, des tonnes de questions surgissaient de ta tête, comme si celle-ci allait exploser à tout moment et qu’il était impossible pour toi de penser au bien de cette situation. Te mordillant la lèvre inférieure, tu t’attendais donc aux critiques, faisant face une bonne fois pour toute.

(a) blue moon


good for you
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 468 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister

Je l'avais senti. La migraine, qui depuis le début de la soirée, pointait le bout de son nez. Comme un teaser de la gueule de bois que je vais incontestablement me taper à mon réveil, demain. J'aurais dû m'en tenir à l'observer de loin. J'aurais dû rester dans mon coin. Me faire une première idée d'elle. Remplir un peu les vides en ce qui la concerne. Mais dès que j'ai reconnu son nom, la tentation était trop forte. Et comme à chaque fois que je suis impulsive, je me retrouve dans une situation merdique. Si dans les cas précédents, mon impulsivité débouche souvent sur un nez ou une lèvre en sang - parfois le nez d'un connard, parfois ma propre lèvre - ici, je vois mal l'affaire finir avec les poings. Peut-être une gifle, a bitch slap. Mais y a pas de raison qu'on en arrive là. N'est-ce pas ? « Oui ? » En tout cas on va vite le découvrir. « Ok. Belle, c'est-ça ? » Pourquoi je prétends à cet instant de ne pas être sûre de son prénom me dépasse. Ceci étant, je lui indique la chaise en face de celle sur laquelle je suis assisse. « Je pense que tu devrais t'asseoir. » C'est toujours comme ça que je sais que maman s'apprête à m'annoncer une mauvaise nouvelle. J'ai toujours cru que c'était cliché. Un truc tiré de la culture populaire, des soap opéras et autres. Personnellement, je préfère rester debout, les jambes droites et les pieds soudés au sol. Et pourtant, me voilà, ayant moi-même recours à cette banalité. Alors que, quelques moments auparavant, je ne pouvais pas détacher mes yeux d'elle, il m'est maintenant impossible de la regarder dans les yeux. Mon regard se pose alors sur mon verre d'eau que je n'ai toujours pas touché. Ma main se tend naturellement vers celui-ci, comme à la recherche d'une distraction. « Franchement je sais pas comment te dire ça, sans que tu m'prennes pour une tarée. » ou que je me prenne une baffe. Ou pire, que tu t'mettes à chialer. « Putain, j'ai l'impression d'être Darth Vader » cette pensée s'échappe malgré moi. Mais bordel, qu'est-ce que c'est vrai ! Au moins lui avait la chance d'être en plein combat quand il a lâché sa bombe. Damn. Qu'est-ce que je kifferais à cet instant frapper quelque chose pour me calmer les nerfs. Mais à défaut de tabasser qui que ce soit, ou de planter mon poing dans un mur, je me contente de faire parcourir mon index le long du verre d'eau.
Made by Neon Demon


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
gentils
given to fly
Voir le profil de l'utilisateur
gentils given to fly
avatar
messages : 422 points : 1465 Avatar & crédits : bb gomez + blue comet. (av.)
Age : vingt-et-un an.


you are my sister. // @jules taylor ※※※ Tu sentais que quelque chose se passait avec cette jeune femme, il y avait un truc qui se voulait être étrange, surtout en voyant que la brunette n’avait presque rien mangé de sa salade ou même de son verre d’eau qui restait intact contre la table. Est-ce que tu pouvais passer un appel à la police ? Leur affirmant qu’une personne étrange allait venir te prendre en otage ou même te tuer. Avec tous ces tueurs dans les alentours, tu ignores qui pouvait t’attaquer, surtout dans Seattle… Tant de questions venaient à surgir de ta pensée, comment cette rencontre allait-elle se terminer ? Soudain, sa voix venait à retentir dans le café libre, il n’y avait aucun client à cet instant présent. Avalant ta salive d’une manière plutôt stressée, tu marches en sa direction jusqu’à ce qu’elle ne te demande si c’était bel et bien ton prénom. T’acquisse d’un léger mouvement de la tête. « Oui, c’est ça. » Te mordillant la lèvre inférieure, tu restes debout tout près de la table, à te demander ce qui allait sortir de sa bouche ou même la bombe qui allait exploser. Elle te demandait de t’asseoir, ton cœur venait soudainement à battre dans ta poitrine, le stresse venait de monter d’un cran et tu ignorais ce qui allait se passer. Pourquoi fallait-il avoir tant de suspense ? Non, c’est tellement difficile. Tu fais un signe de la tête avant pousser la chaise et poser tes fesses sur cette même chaise, posant tes coudes contre la table. Ton dos se colle donc contre le dossier, sans lâcher la brunette du regard, surtout après ce qu’elle venait de te dire parce que soudainement, la situation devenait étrange. « Dit toujours. » Que tu dis, tes doigts venaient à se poser les uns avec les autres, comme une manie que tu ne pouvais tout simplement pas contrôler. « Est-ce que je dois m’inquiéter. » Non parce que tu voulais connaître ce qui rongeait l’intérieur de cette inconnue, que tu n’avais jamais vue dans ta vie avant aujourd’hui.

(a) blue moon


good for you
texte
badguys
hard sun
Voir le profil de l'utilisateur
badguys hard sun
avatar
messages : 105 points : 468 Avatar & crédits : Shay Mitchell - EXORDIUM.. Age : vingt-quatre ans. Mais on lui a volé son enfance du coup faut refaire les calculs.


you are my sister

Partisane de la méthode d'arrachage de pansement - vite fait, bien fait - j'hésite pourtant. Une tension palpable flotte dans l'air et l'incertitude comprime presque ma poitrine. Il n'est pas encore trop tard pour faire demi-tour. Y a moyen de sortir un mensonge, faire un salto-arrière, une pirouette, et déguerpir d'ici. Je suis habile comme ça, moi. J'en serais capable. Sauf que ça serait abandonner. Et je déteste abandonner et encore plus ceux qui acceptent l'échec. Ugh ! Parfois je me fatigue avec cette putain de fierté mal placée. Personne ne compte les points dans ce genre de situations. Et pourtant j'agis comme-ci chacune de mes actions étaient jugées par un panel de spectateurs. Comme-ci j'étais dans une version du Truman Show. Une version plus tragique, et sans l'aspect comédie, évidemment. Quoique la situation est presque cocasse. Et les gens qui me connaissent auraient probablement pouffé de rire en voyant mon état d'agitation. Moi, connue pour mon calme et mon flegme. Si je n'étais pas directement impliquée, j'aurais sûrement trouvé ça drôle aussi. Déconcertant, mais drôle quand même. Malheureusement pour moi, je suis protagoniste dans ce bordel. Mon propre drame familial shakespearien, à la sauce américaine. Néanmoins, malgré toute ma réticence à cracher le morceau, l'adrénaline monte dans mes veines. Et comme avant chaque duel, elle me galvanise. Je cesse de tergiverser et je plonge. Tête la première. « J'ai des raisons qui me poussent à croire qu'on partage le même géniteur. » ... Voilà, c'était pas difficile en fait. Je prends une inspiration profonde. Du moins je tente. C'est pas évident avec ce poids constant qui ne veut pas abandonner sa position sur ma poitrine. Et ce, même après ma révélation. Et on peut parler de la migraine? Cette dernière, non plus, ne me lâche pas les basques. J'aurais dû demandé de l'aspirine avec mon verre d'eau. Cependant, pas le temps de m'attarder cependant sur mon inconfort. Non, je me focalise sur elle. Celle dont le monde va, sans aucun doute, être bouleversé. Je ne mentirais pas en admettant que j'ai de la peine pour cette petite. Apprendre ce genre de truc, c'est déroutant. Et en plus, par une complète inconnue.
Made by Neon Demon


- She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. She will blaze through you like a gypsy wildfire. Igniting you soul and dancing in its flames. And when she is gone, the smell of her smoke will be the only thing left to soothe you.  
Contenu sponsorisé


 
(jules) you are my sister.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Demande de promotion de Jules Vayne
» [UPTOBOX] Le Corbillard de Jules [DVDRiP]
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]

Sauter vers: