Revenir en haut
Aller en bas

les élites
do you love me
Voir le profil de l'utilisateur
les élites  do you love me
avatar
messages : 229 points : 684 Avatar & crédits : kj apa, wesleynator.
Age : vingt-et-un morceaux de miroirs éclatés qui lui ont taillés plusieurs fois les poignets alors qu'il sombrait.



wherever i go, there's a shadow of you.
FEAT. capri & clyde.
clyde, il détestait devoir sortir, surtout si c'était pour faire plaisir à ses parents. alors quand ils lui ont annoncé qu'il allait devoir les suivre à l'un des galas où la famille vanderbilt est obligée de se rendre, il n'avait pas d'autre choix que d'accepter. l'un des seuls points positifs qu'il trouvait dans ses sorties, c'était sans doute le fait de pouvoir revoir ses sœurs. faut dire que sa relation avec ses parents étaient tendue alors il s'en fichait pas mal d'avoir une opportunité de passer la soirée avec eux. il avait sorti un de ces costards qu'il met que pour des occasions de ce genre. simple, noir avec une chemise blanche, juste pour représenter la classe et le chic de la famille des vanderbilt. pour une fois il n'allait pas être le mouton noir parmi les blancs, la tâche d'encre sur la feuille vierge. fallait qu'il se contente d'être comme tout le monde, qu'il se fonde dans la masse en restant tout de même le fameux clyde. et comme d'habitude ses parents avaient prévus le grand jeu, ils lui avaient envoyé un chauffeur pour qu'il puisse se faire escorter jusqu'au lieu de réception. pendant le trajet, il se répétait dans sa tête les formules de politesses qui, en temps normal, n'étaient qu'une image même d'hypocrisie. il s'entraînait à faussement sourire, à paraître plus joyeux qu'il ne l'est d'habitude. il n'avait pas le droit de faire un faux pas sinon ses parents allaient lui en vouloir pour le restant de ses jours. il n'en avait rien à faire, mais s'il pouvait éviter de se quereller avec eux, il préférait le faire. il arrivait sur place une poignée de minutes après, s'avançant vers l'entrée d'une démarche suffisamment classe pour interpeller ses parents et ses grandes sœurs. « clyde, je vois que tu as quand même fait l'effort de venir. la famille vanderbilt est au complet ! ». clyde, il se tenait face à sa mère sans pour autant lui répondre. il lui lançait un bref sourire pour lui faire comprendre qu'indirectement, il avait compris le pique qu'elle lui avait lancé. il échangeait quelques mots avec harriett, sans doute la sœur dont il est le plus proche à l'heure actuelle. sans doute la personne qui compte le plus à ses yeux dans cette famille où tout n'est que superficialité et luxe. tout ce qu'il déteste par-dessus tout. ses parents avaient déjà déguerpis, entraînés ailleurs par quelques uns de leurs grands amis de toujours, eux aussi pleins aux as. ses sœurs n'avaient pas tardé à s'éloigner elles non plus. et clyde, comme à son habitude, il se retrouvait seul. c'était bien loin de le déranger puisqu'il ne supportait pas vraiment la foule. il se rendait alors vers le bar pour prendre un verre très peu alcoolisé, juste histoire d'avoir un peu d'alcool dans le sang pour pouvoir supporter ce genre de soirée qui lui donnent des nausées.





butterfly effect.
badguys
présidente reverse
Voir le profil de l'utilisateur
badguys présidente reverse
avatar
messages : 148 points : 627 Avatar & crédits : Blanca Padilla et faust.
Age : vingt huit ans, la trentaine approche mais j'suis toujours pas dans le moule.



wherever i go, there's a shadow of you.
FEAT. capri & clyde.
Je n'ai pas envie d'y aller mais je suis obligée. Et quand mon agent m'oblige, je ne peux pas lui résister. c'est d'ailleurs le seul que j'écoute, c'est à se demander ce qu'il a comme pouvoir. Mais bon, je n'ai pas le choix que d'affronter tout ce luxe, tout ce côté superficiel qui me donne la nausée depuis que je suis enfant. Je me rappelle me cacher sous les tables pour ne pas affronter les poules parfumées qui vous embrassent les joues en disant "oh qu'elle est mignonne !" J'enfile une robe blanche qui descend jusqu'en bas de mes chevilles, me maquille et me coiffe ensuite d'une queue de cheval haute et bien serrée. Un coup de rouge à lèvre rouge, je chausse mes talons et me voilà prête pour cette soirée de torture. Ce qui me rassure c'est le bar qui sert jusqu'à pas d'heure. J'arrive seule dans un premier temps devant ce grand bâtiment qui pourrait en impressionner plus d'un. Mes parents m'alpaguent rapidement, ma mère ajuste une de mes bretelles, il faut que tout soit parfait. Ils savent pertinemment que je haie ce genre de soirée mais font comme si de rien n'était. Nous entrons, on me saute tout de suite dessus, j'avais rendez-vous ici pour un futur contrat et vu comment le mec quinquagénaire me regarde, c'est déjà dans la poche. Je souris, je reste courtoise et polie et puis il prend congé, je peux enfin redevenir moi-même. Je ne perds pas une minute avant de me rendre au bar, on me sert une coupe de champagne. Je bois une gorgée et du coup de l'oeil j'aperçois une tête rousse qui m'est familière. Clyde. J'hésite, on sait tous les deux que s'approcher n'est vraiment pas une bonne idée. Mais l'interdit est plus fort que tout je crois. Bonsoir.. que je murmure en levant mes yeux vers lui. tu crois que ta mère pourrait faire un scandale parce que je suis trop proche de toi ? je bois une nouvelle gorgée en plantant mes yeux dans les siens.


les élites
do you love me
Voir le profil de l'utilisateur
les élites  do you love me
avatar
messages : 229 points : 684 Avatar & crédits : kj apa, wesleynator.
Age : vingt-et-un morceaux de miroirs éclatés qui lui ont taillés plusieurs fois les poignets alors qu'il sombrait.



wherever i go, there's a shadow of you.
FEAT. capri & clyde.
accoudé contre le bar, t'observais le monde qui t'entourait. t'étais comme un guet du haut de sa tour. tu voyais des gens que tu connaissais, d'autres qui t'étaient complètement inconnus et d'autres encore qui n'avaient probablement rien à faire ici ou qui sont dans le même cas que toi. tu pouvais pas estimer approximativement le nombre de personnes qui étaient présentes, t'avais l'impression que dés que tu clignais les yeux, les gens changeaient de visage et laissaient place à d'autres personnes. c'est sans doute la raison du pourquoi t'aime pas ce genre de gala; y'a trop de monde et souvent beaucoup trop d'hypocrites qui viennent se flatter mutuellement pour espérer maintenir la bonne image et la jolie réputation qu'ils ont toujours eu. contrairement à ta famille, t'as toujours été éloigné de ce monde de vices, de caprices et d'argent. c'était loin de t'intéresser, t'étais plus du genre à espérer perdre ta fortune ou du moins une partie pour vivre normalement. mais faut croire que pour ça, t'étais pas né dans la bonne famille. tu commandais une coupe de champagne au bar, grand classique de ce genre de soirée. tu tournes ta tête vers la personne qui t'interpelle alors que sa voix te salue. ton regard croise rapidement celui de capri. évidemment que tu la connaissais. depuis toujours d'ailleurs. et si tes parents te voyaient à ses côtés, ils te tireraient forcément avec eux pour que tu passes le reste de la soirée à leur côté afin d'être sûr que tu ne côtoie pas la jolie capri. faut dire que les livanders et les vanderbilt ont toujours été de grands ennemis. à force tu t'es habitué à ce que tes parents te forcent à ne pas les côtoyer. « ah capri... salut. ». t'en avais que faire des recommandations de tes parents sur le moment, pour une fois t'allais pas t'empêcher de lui parler. et puis de toute façon, c'était probablement la seule compagnie que t'aurais de la soirée. « j'pense que ce soir elle tient trop à l'image des vanderbilt pour faire éclater un scandale ici. ». tu lui envoie un sourire avant de planter ton regard dans le sien. tu laissais vos coupes de champagne s'entrechoquer, comme si tu venais de lever ton verre au non respect que ta mère t'avais tout ce temps imposée. « à la tienne, ma jolie. ». t'avalais à nouveau une gorgée de champagne en ne la lâchant pas du regard.







butterfly effect.
Contenu sponsorisé


 
wherever i go, there's a shadow of you (ft. capri)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Sauter vers: