Revenir en haut
Aller en bas

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les élites
l'admin qui se baigne dans l'or
Voir le profil de l'utilisateur
les élites l'admin qui se baigne dans l'or
avatar
messages : 1595 points : 2559 Avatar & crédits : phoebe tonkin. @lilousilver.
Age : tout juste vingt-trois yo.


maneater // @miles copeland ※※※ T’avais besoin de sortir, de te changer les idées mais surtout d’oublier Kit… Ton cœur battait la chamade quand il t’envoyait ses messages, comme s’il réparait ce cœur brisé que Miles avait piétiné en partant, te laissant seule avec Rose. Tu te sentais surtout renaître de tes cendres sauf que tu ne voulais surtout pas t’attacher et qu’un beau jour, il puisse quitter la ville comme ton ex l’avait fait, te brisant le cœur une seconde fois. Ton père t’avait envoyé un message texte, t’informant qu’il allait être présent pour un gala de charité, une soirée assez classe qui ne pouvait accueillir que la crème de la crème. Étant dans ta chambre pendant une longue heure, tu finissais les retouches de ton maquillage, replaçant ta robe rouge moulante contre ton corps. Posant ton téléphone contre ta table de chevet, tu décides de ne pas l’apporter avec toi, afin de ne parler à personne de l’endroit à laquelle tu seras tout à l’heure. Entendant un klaxon dehors, tu sors de ta chambre pour pouvoir enfiler ton manteau et descendre dehors. Le froid devenait de moins en moins présent, le temps chaleureux pointait le bout de son nez et c’était une bonne chose puisque tu avais marre de l’hiver qui ne pouvait pas se terminer. Montant dans le véhicule, tu poses ta tête contre l’appuie, fermant les yeux quelques secondes, histoire de décompresser de cette semaine qui avait parue épouvantable à tes yeux. Tout ce que tu espérais, c’était de passer une agréable soirée, à sourire aux personnes présentes. Sauf que pendant le trajet, tu ne remarquais pas que tu t’étais endormie et que c’est ton chauffeur qui décide se poser sa main contre ton épaule, te faisant quelque peu sursauter. Reprenant ton souffle, tu sors de la voiture, montant les marches afin d’arriver à l’intérieur de l’énorme bâtisse, serrant la main de certaines personnes qui étaient déjà arrivées.

(a) blue moon


the only exception
the wise man said just walk this way to the dawn of the light the wind will blow into your face as the years. pass you by hear this voice from deep inside
les élites
up from the skies
Voir le profil de l'utilisateur
les élites up from the skies
avatar
messages : 39 points : 626 Avatar & crédits : Jamie Dornan, hedgekey Age : 30 ans


That's what happen when a tornado meets a volcano ※※※ Deux semaines que j'étais en ville, je m'étais assuré de faire bonne figure, de faire profil bas jusqu'à cette soirée. C'était le temps de savoir que Miles Copeland était de retour en ville, qu'il reprenait là ou il avait laissé avant de subir une longue cure de désintoxication à New York. J'étais appuyé contre la balcon du 8ième étage, respirant l'air frais. La douce lumière de la soirée reflétait contre ma montre rolex. Ce soir, c'était mon grand come back. Mon assistante, au tailleur révélateur venait m'avertir que c'était le temps de descendre pour me mêler à la fête. Tournant la tête, sourire malicieux aux coins de mes lèvres, je dis simplement: ''Merci poupée, un scotch maintenant.''. Un claquement de doigt voulait tout dire. Je replaçais mon complet Armani, m'observait dans le miroir et décida de me joindre au commun des mortels. Cette balade dans l'ascenceur semblait interminable, vers à la main, je buvais mon verre et le donnait dans les mains de la petite blonde une fois qu'on était immobile. Avec mon pouce, j'essuyais mes lèvres et souria lorsque les portes s'ouvraient. Une armée de photographes était présents pour couvrir l'événement, bien sûr. Je serrais quelques mains et mon équipe me dirigea vers le derrière d'une scène, prêt à annoncer mon retour aux invités. Il semblait déjà avoir une bonne ambiance, peut-être que je pourrais voir quelques visages des personnes que j'appréciais, si j'avais des rivaux dans la salle, c'était pas le temps de me faire chier. La voix de l'autre côté du rideau prenait la parole au lutrin: ''Mesdames et Messieurs, je vous demande un moment de votre attention. Notre invité d'honneur pour la soirée est arrivé. Après un petit séjour à New York pour question de santé, il est de retour parmi nous. Propriétaire de la boîte de nuit The Night Wolf et reprenant Copeland Entreprises, je vous demande d'accueillir Miles Copeland en personne.''. Un tonnerre d'applaudissements et je faisais mon entrée sur scène, tentant de me montrer raisonnable, de me dire que ce n'était pas seulement des applaudissements de sympathie. Comme un candidat à la présidence, je saluais la foule.

(a) blue moon
les élites
l'admin qui se baigne dans l'or
Voir le profil de l'utilisateur
les élites l'admin qui se baigne dans l'or
avatar
messages : 1595 points : 2559 Avatar & crédits : phoebe tonkin. @lilousilver.
Age : tout juste vingt-trois yo.


maneater // @miles copeland ※※※ Cette soirée ne te correspondait aucunement pas, en fait, la seule chose que tu faisais c’était de faire plaisir à ton paternel qui voulait impérativement que tu puisses te montrer auprès des autres personnes présentes. Depuis ton mariage gâché, les journaux ne cessaient de te montrer avec d’autres hommes, la seule personne qu’ils n’avaient pas découvert, c’était de la relation que tu entretenais avec Clyde. Par chance, personne ne s’était rendu compte de ce qui se passait en ce moment. Tandis que tu tenais dans ta main ton verre de champagne, tu prenais une gorgée jusqu’à ce que tu vois dans ton champ de vision : Miles. Tu faillis déglutir, en fait, la seule chose qui se produisait c’est que tu t’étouffais, en avalant ta gorgée. Il était toujours présent à Seattle, pour de bon. Ton cœur battait la chamade dans ta poitrine et tu décides de te faufiler à travers la foule et de te rendre jusqu’à la salle de bain. Non, tu étais en plein cauchemar, tu devais être en train de dormir à cet instant sauf qu’en passant de l’eau sur ton visage, tu réalisais que ce n’était pas ce que tu pensais. « Bordel. » Que tu disais, jetant un coup d’œil dans la glace pendant l’espace d’un petit moment. Entendant les applaudissements de la foule, tu laisses échapper un petit soupir avant de sortir du petit local et revenait auprès des gens présents qui décidèrent de discuter une seconde fois ensemble. Il fallait que tu partes, que tu puisses ne pas croiser le regard de Miles surtout. Passant ta main dans tes cheveux, tu avalais le liquide d’une traite sauf qu’au moment où tu te retournes, tu tombais nez à nez avec l’élu, l’homme que tu ne voulais pas voir. « Désolée mais j’suis pressée, pousses-toi. » Dis-tu, essayant de le contourner mais Miles était un homme très imposant, il ne te laissait pas partir comme tu l’espérais. Poussant un long soupir, tu détournes le regard. « Pourquoi t’es pas resté à New York. »

(a) blue moon


the only exception
the wise man said just walk this way to the dawn of the light the wind will blow into your face as the years. pass you by hear this voice from deep inside
les élites
up from the skies
Voir le profil de l'utilisateur
les élites up from the skies
avatar
messages : 39 points : 626 Avatar & crédits : Jamie Dornan, hedgekey Age : 30 ans


That's what happen when a tornado meets a volcano ※※※ C'était une entrée remarqué comme j'aimais les faire. C'était moi qui était la vedette. Tout le monde voudrait savoir mon histoire, la réelle raison de mon absence mais bien sûr, je n'allais pas leur faire ce petit plaisir. Au fond de moi, c'était encore douloureux, la cicatrice était encore rouge vif. Je descendais la petite estrade , saluait des personnes dont je n'avais pas vue depuis longtemps. C'était agréable de voir que j'étais toujours apprécié, que certains pouvaient me serrer la main par prudence aussi. Je posais pour la presse et invitait les gens à faire la fête. Je croisais quelques membres de l'entourage du maire, des personnalités de la ville, des athlètes, des mannequins dont certains avaient pu toucher le satin de mes draps. J'étais en chemin pour me diriger au bar quand je croisais son chemin. May. Simplement à la voir devant moi, des flashbacks me venait en tête. Nos balades en voiture nocturne, mes lèvres glissant le long de son corps, ses soupirs de désir quand je la touchais. Mon coeur qui s'emballait quand ses lèvres touchaient les miennes...Je secouais la tête et riait quand elle tentait de m'échapper. ''Pas si vite.''. Elle voulait une réponse franche? Un air de défi dans mes yeux et je lui dis doucement et presque imposant: ''Parce que j'ai une fille de 7 ans qui se nomme Rose donc j'aimerais faire la connaissance.''. Je soutenais son regard, oui baby mama, papa est là et n'a pas l'intention de foutre le camp.

(a) blue moon
les élites
l'admin qui se baigne dans l'or
Voir le profil de l'utilisateur
les élites l'admin qui se baigne dans l'or
avatar
messages : 1595 points : 2559 Avatar & crédits : phoebe tonkin. @lilousilver.
Age : tout juste vingt-trois yo.


maneater // @miles copeland ※※※ De devoir faire face à Miles, ne t’avait pas sauté dans l’esprit et malheureusement pour toi, tu n’avais pas le choix d’agir comme ça. Cet homme t’avait brisé le cœur, il t’avait brisé en plusieurs morceaux et de le voir revenir dans la vie de ta fille ou même de la tienne, te donnait envie de le frapper en plein dans la figure. Ce rire, ce même rire narcissique que tu avais connu par le passé te donnait envie de vomir, en fait tu en avais marre de te retrouver en face de cet homme qui vous avait délaissées toutes les deux, ta fille et toi. Avalant difficilement ta salive quand il t’arrêtait dans ta course, tu décides de lui faire face, croisant tes bras contre ta poitrine quand il parlait de ta fille. « Tu te fous de moi Miles ? Tu n’as jamais été présent pour Rose et tu veux apprendre à la connaître ? Laisse moi rire un peu. » Dis-tu en roulant les yeux. Il était hors de question que ce même homme, celui qui t’avais blessé et retournée dans tous les sens du terme, puisse vouloir apprendre à connaître sa fille. Cette petite était quelqu’un de bien, il n’était pas dans tes droits de le voir s’approcher d’elle, surtout de ne pas la laisser entre ses mains puisque tu connaissais très bien comment il pouvait être. Miles est un homme sans pitié, qui obtenait toujours ce qu’il voulait mais tu n’allais pas le laisser faire, hors de question. « Tu crois sincèrement que je vais accepter ça Miles ? Tu nous a laissées tomber, toutes les deux ! Est-ce que tu t’en souviens ? » Tu fronces le regard, restant en face de cet homme qui t’avais brisé le cœur depuis plusieurs années déjà et le voilà encore dans ton champ de vision. C’est presque impensable. « T’es qu’un pauvre imbécile Copeland. »

(a) blue moon


the only exception
the wise man said just walk this way to the dawn of the light the wind will blow into your face as the years. pass you by hear this voice from deep inside
les élites
up from the skies
Voir le profil de l'utilisateur
les élites up from the skies
avatar
messages : 39 points : 626 Avatar & crédits : Jamie Dornan, hedgekey Age : 30 ans


That's what happen when a tornado meets a volcano ※※※ Je faisais officiellement mon comeback, il était hors de question que mon nom soit aux oubliettes, que mon visage hante mes ennemis comme il soit dans les pensées de mes amantes, ca m'était égal. Je  n'avais pas enduré au temps d'emmerdes à cause de May pour rien, j'étais revenu de New York avec un seul but en tête et j'étais prêt à prendre les grands moynes, personne ne pourrait m'empêcher d'avoir ma fille. Je la regardais, d'un froid glacial, lui répondant sec: ''Recommence pas à faire ta gamine, j'ai voulu m'impliquer et tu m'a empêcher d'exercer mon droit parental sur notre fille. Tu ne peux plus m'empêcher de vouloir me rattraper May...''. Je serrais la mâchoire, comment oublier cette humiliation si douloureuse et vif dans mon esprit? Le goût du whiskey me montait jusqu'aux lèvres, la colère naissait de nouveau, simplement en quelques mots de la part de mon ex. Je posais une main sur sa joue, dessinant avec mon pouce la ligne de son précieuse mâchoire et souriait à May: ''Comme c'est mignon Rothschild, c'est un compliment venant de si jolies lèvres.  Suis-moi à l'extérieur.''. Comme si elle avait le choix. Je mettais les mains dans mes poches et fit un mouvement de la tête à deux hommes, qui était à ma disposition et surtout prêt à exécuter le moins de mes ordres.
(a) blue moon
les élites
l'admin qui se baigne dans l'or
Voir le profil de l'utilisateur
les élites l'admin qui se baigne dans l'or
avatar
messages : 1595 points : 2559 Avatar & crédits : phoebe tonkin. @lilousilver.
Age : tout juste vingt-trois yo.


maneater // @miles copeland ※※※ Le fait de revoir Miles, en face de toi, t’avais légèrement traumatisée puisque tu ne voulais plus avoir affaire à lui et à ses manigances. Il avait fait l’erreur de vous abandonner toi et Rose, maintenant il devait payer le prix de toutes les manières qui soit. Malgré tout, tu ne pouvais t’empêcher de le trouver fort attirant dans son veston, une élégance qui lui allait bien et qui lui avait toujours donné un coup de pouce afin d’attirer les foules et les charmantes demoiselles. « Ton droit parental ? Après sept ans d’absence ? » Tu ne pouvais t’empêcher de croiser tes bras contre ta poitrine, laissant échapper malgré tout un petit rire de ta bouche. « Je t’ai attendu pendant toutes ces années et ce n’est qu’après sept ans que tu te pointes, crois-tu sincèrement que je vais te laisser la voir ? Tu peux rêver Copeland. » Non, il est hors de question que Miles voit ta fille, surtout pas après vous avoir abandonnées toutes les deux et même s’il te disait avoir changé, tu voyais encore cet homme, manipulateur qui ferait tout pour obtenir ce qu’il désirait, ta propre personne et ta fille comprises. Tu voyais une certaine colère dans son regard, le genre de truc que l’on oubliait pas de si-tôt, mais qu’importe, tu n’allais pas le laisser s’en tirer comme ça. Soudain, tes pieds refusaient de bouger quand sa main se dépose sur ton visage, trayant un passage sur ta mâchoire, tu déglutis aussitôt. « Malheureusement pour toi, j’ai mieux à faire que te suivre. » Te dégageant de son emprise, tu voulais faire un pas vers l’arrière quand tu tombes face à face avec l’un de ses gorilles, ce qui te fis rouler les yeux en poussant un soupir. Était-il sérieux ? Il osait utiliser de pauvres personnes pour obtenir ce qu’il voulait ? C’est à mourir de rire. Finalement, tu optais pour le suivre, restant silencieuse pendant tout le trajet jusqu’à arriver dehors, gardant tes bras croisés au niveau de ta poitrine. « Alors quoi, qu’est-ce que tu comptes faire Miles … Me menacer ? J’te préviens ça ne fonctionnera pas, t’es peut-être l’hôte de la soirée mais pour moi tu n’es plus rien. » 

(a) blue moon


the only exception
the wise man said just walk this way to the dawn of the light the wind will blow into your face as the years. pass you by hear this voice from deep inside
les élites
up from the skies
Voir le profil de l'utilisateur
les élites up from the skies
avatar
messages : 39 points : 626 Avatar & crédits : Jamie Dornan, hedgekey Age : 30 ans


That's what happen when a tornado meets a volcano ※※※ J'étais peut-être la vedette de la soirée mais depuis le début, je m'étais arrangé pour que May soit présente à la fête. J'avais réussi à attirer son père, monsieur le maire de la ville alors je savais qu'elle ne serait pas loin. J'étais peut-être toujours le même petit con qu'avant, l'emmerdeur, l'ennemi de plusieurs mais depuis qu'elle avait tenté d'éviter mon chemin, je ne cessais de revoir nos moments dans mon esprit. Son corps m'avait appartenu, malgré que sa me torturait, j'avais eu le plaisir autrefois de décider qui l'aurait pour une nuit quand ce n'était pas moi. Ses courbes, je l'ai avais connu comme le fond de ma poche, si délicate et étant capable d'endurer ma dureté. Levant mon regard sur elle, je savais que ce n'était pas le bon moment de parler de nos petits comptes personnels en public. On était au bord d'un lac alors pourquoi ne pas en profiter. Je lui répliquais séchemment: ''Tu ne m'as pas vraiment laisser le choix disons...''. J'avais une immense part aussi la dedans. Je me rappelais encore le jour après avoir picoler au bar, me rêvant dans les bras d'une autre gamine que May avait donné naissance à une fille, la mienne. J'étais pas le plus honnête des hommes non plus. Une partie de moi avait été heureux de ne pas avoir à s'occuper de ce fardeau, mais de la voir avait été ce qui m'avait permis de survivre à la cure de désintoxication. ''J'aime que les rêves deviennent réalité bébé, alors discutez dehors.''. Ma main s'était posé sur elle, cela m'avait rendu fou. Son contact m'avait manqué, je sentais cette chaleur naître en moi mais que je devais faire taire, elle était si belle, je l'avais tant aimé. Elle n'avait plus le choix que de me suivre. Une fois dehors, mes bras droits faisait la garde évitant que des curieux puissent se joindre à nous. M'appuyant contre la balustrade, je regardais le lac, c'était si calme. ''Oh que si May. Je te menace que je reverrais ma fille. Sais-tu à quel point c'est pénible de voir son enfant simplement en photo ? Mon détective privé m'apportait des photos à tous les mois. Même de toi.''. Je me retournais et sortait une photo de ma veste. ''Elle a mes yeux mais elle te ressemble.''.
(a) blue moon
les élites
l'admin qui se baigne dans l'or
Voir le profil de l'utilisateur
les élites l'admin qui se baigne dans l'or
avatar
messages : 1595 points : 2559 Avatar & crédits : phoebe tonkin. @lilousilver.
Age : tout juste vingt-trois yo.


maneater // @miles copeland ※※※ Tu avais tenté par tous les moyens de ne plus le voir, de tenter de passer à autre chose sauf qu’il revenait toujours à la charge et c’est ce qui t’emmerdais le plus. Restant en face de lui, tu faisais tout en ton pouvoir pour essayer de lui montrer que tu avais le dessus, que rien n’allait pouvoir t’attaquer pas même cet air manipulateur qu’il possédait. Hors de question que tu deviennes cette petite adolescente qu’il avait connu par le passé, cette même jeune fille qui n’était qu’une gamine, rien d’autre. Elle avait disparue et tu en étais consciente. Aucun mot ne sortait de ta bouche, de toute manière ça ne servait à rien que tu puisses commencer à te dire qu’il parlait pour rien dire et que ses paroles ne t’attaquaient aucunement. Tu étais donc restée de marbre alors que sa main venait de se posée brièvement contre ta joue, te faisant arrêter dans cette colère et le mépris. La guerre venait de se déclarée et elle était loin de s’achever puisque t’allais te battre quoiqu’il puisse arriver. Ne voulant aucunement le suivre dehors, tu avais eu à peine le temps de bouger tes pieds que voilà, ses gorilles te barrent la route, ne te donnant aucun autre choix que de suivre Miles jusqu’à l’extérieur. Roulant les yeux, tu laisses échapper un petit soupir, gardant tes bras croisés… Tu fronces automatiquement le regard quand le beau brun affirme qu’il avait engagé un détective privé, afin de vous prendre en photo toi et Rose. De toute façon, tu avais ce pressentiment puisque c’était son genre de faire suivre toutes les personnes qui avaient été jadis dans son passé. « Tu sais quoi ? Je m’en fous de comment tu peux te sentir Miles, je t’ai laissé le choix et toi t’as préféré baiser la première poulette qui passait dans ton champ de vision. Pourquoi je te prendrais en pitié à nouveau ? Tu m’as quand même remplacée. » Tu fronces le regard en voyant qu’il sortit une photo de Rose de son veston, le truc que tu détestais le plus parce qu’il la voyait de loin et que ça t’agaçais… « Pauvre toi, je vais pleurer. Alors c'est pour ça que tu m'as fais venir ici ? Pour me faire culpabiliser, mais ça ne fonctionnera pas Miles. » Dis-tu sarcastiquement, restant de marbre à ses sentiments. Il t’avait brisé le cœur une fois et ça avait été la fois de trop.

(a) blue moon


the only exception
the wise man said just walk this way to the dawn of the light the wind will blow into your face as the years. pass you by hear this voice from deep inside
les élites
up from the skies
Voir le profil de l'utilisateur
les élites up from the skies
avatar
messages : 39 points : 626 Avatar & crédits : Jamie Dornan, hedgekey Age : 30 ans


That's what happen when a tornado meets a volcano ※※※ Je voulais montrer à la mère de ma fille de sept ans que j'avais changé, du moins, un peu. Elle ne savait pas la misère que j'avais enduré pendant 7 ans, entre les cures, les cuites, les emmerdes, les coups d'un soir et la tentation de frôler l'interdit à chaque fois que je pensais à elle et à notre fille. May devrait peut-être même me remercier que j'accepte de lui dévoiler mes intentions au lieu de jouer les connards et de tout faire dans son dos et de lui réserver la surprise avec des papiers qui l'amenerait elle et son joli petit cul devant le tribunal. Admirant la photo de ma fille, je posais les yeux sur sa mère, notre fille était vraiment un bon mélangeant de nous deux, en espérant que la petite avait pas héritié du caractère de merde de sa mère, j'avais des chances. Je serrais la photo dans ma veste et riait, son caractère de merde avait le don de m'exciter, j'avais presque envie de la prendre contre le mur et lui rappeler comment nos corps avaient pu s'aimer et se connaître parfaitement physiquement. Je roulais des yeux, combien de fois elle allait me le reprocher? Essayant de ne pas perdre patience avec elle, je lui dis, sec: ''Combien de fois je vais devoir m'excuser? J'étais pas prêt à être père voyons. Tu étais si jeune et je te rappelle que j'étais pas le mec le plus prêt à me caser, un proxénète qui attend un enfant avec une de ses filles, c'était juste pas le moment. Tu m'as jamais écouter non plus quand je te disais de te faire avorter. Lui as-tu déjà parler de moi?''. L'âge n'avait jamais été un problème pour moi, elle avait été la première fille dont j'avais été réellement amoureux malgré le contexte de notre rencontre. Je me levais et marchait jusqu'à elle, ma main glissa sur son épaule jusqu'à son bras: ',Ce n'est pas mon intention de pleurer. Pleurer c'est pour les enfants, les personnes faibles. Je voulais juste te revoir May, je t'ai pas oublié...tu es la seule que j'ai vraiment aimé.''. Elle m'avait connu dans les bons et pires moments. Elle avait enduré ma violence, comme mes moments de tendresse...Je remontais contre sa joue et venait lui chuchoter à l'oreille: ''Sauf que si tu es son chemin pour m'empêcher de connaître ma fille, je n'hésiterais pas à t'écarter, peu importe le prix...sentiments ou pas.'''. Je déposais un baiser sur sa joue, me fichant de recevoir une gifle.
(a) blue moon
Contenu sponsorisé


 
(miles) maneater.
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charlène L. Miles
» Joey Miles [ E.C ]
» Entrainement de Miles Quaritch
» Rodrigue Miles [Terminé Normalement]
» [Øne shot] Miles-Christi

Sauter vers: